Running et santé

Le Running est le sport accessible à tous. A n’importe quel moment on peut chausser une paire de basket et aller courir. Mais quelques précautions s’imposent tout de même.

Pour un grand nombre d’entre nous courir est un sport simple et sans danger, il suffit de mettre un pied devant l’autre. Mais attention, courir n’est pas si inoffensif que ça pour le corps. A chaque foulée des vibrations viennent se répercuter sur nos os, nos muscles et nos tendons. Ainsi 35 à 55% des joggeurs réguliers sont victimes chaque année d’une blessure plus ou moins sérieuse (en tête de liste le syndrome rotulien, suivit de la périostite tibiale et de la tendinite d’Achille pour ne citer que les trois premières).

Ne visez donc pas trop haut au début, commencez par courir un quart d’heure trois fois par semaine puis vous verrez qu’inéluctablement votre endurance va progresser et que vous allez grappiller quelques minutes à chaque course. La durée idéale pour courir, pour quelqu’un ne recherchant pas la performance, étant de 45 minutes. Vous pouvez pousser jusqu’à une heure mais au delà la fatigue et les contraintes pour le corps seraient supérieur aux bénéfices que vous pourrez en retirer. Cette course doit se faire ne équilibre fondamentale, c’est à dire toujours en équilibre d’oxygène. C’est à dire qu’à tout moment de l’exercice vous devez être capable d’entretenir une conversation.

Avant de se lancer dans le jogging, et pour prévenir d’éventuelles blessures, il est important de faire attention à son matériel. Il faut donc prendre le temps de trouver chaussure à son pied ou que dis-je des runnings pour être bien dans ses baskets. Et avant tout il est important de déterminer votre type de foulées. Vous pouvez être:

  • supinateur

Vous atterrissez sur l’extérieur du talon et le mouvement se déroule sur la partie extérieure du pied pour se finir au milieu des orteils.

  • pronateur

La foulée démarre aussi de la partie extérieure du talon mais elle part tout de suite sur la partie intérieure du pied avec un affaissement de la voûte plantaire, et le déroulé se termine à l’intérieur du gros orteil.

  • neutre ou universel

Même attaque sur le talon puis le déroulé se fait dans un axe relativement droit qui s’achève au niveau du gros orteil mais plutôt sur sa partie externe.

En cas de doute, faites examiner vos chaussures en les emmenant au magasin. Certains magasins spécialisés disposent même d’un tapis de course doté d’une caméra pour examiner votre foulée.

Maintenant, que vous êtes équipé, il faut s’y mettre pour sa santé. En effet, la course est souvent décrite comme le premier remède aux problèmes de glycémie, de tension et aussi pour les accidents cardio-vasculaires. L’accélération du métabolisme.

Alors à vos baskets !

 

RD.

 

This entry was posted in Sport.

Laisser un commentaire